Laboratoire TIMA

Thèses soutenances


« Nouvelles méthodes pour l'estimation, en amont et au cours du développement, de la performance du logiciel sur plate-forme Soc ».

Candidat : P. Njoyah Ntafam

Directeur de thèse : F. Pétrot

Président du jury : F. Rousseau

Thèse de Doctorat : These de Doctorat, Université de Grenoble

Soutenance : Le 20/04/2018 à 10 h 00 GRENOBLE INP (Viallet) - Amphi Gosse

Résumé

La thèse vise à identifier, développer et expérimenter des méthodes, basées sur des modèles, qui permettront l'estimation et l'optimisation de la performance du logiciel embarqué sur puce (System-On-Chip, SoC) en phase amont d'un projet de SoC. En effet, les méthodes actuelles de dimensionnement, qui n'exécutent pas de logiciel, ne suffisent plus pour la complexité des nouvelles architectures composées a la fois de multi-processeurs à coherence de cache et de sous-systemes dedies. Le défi est de déterminer si une combinaison de modèles peut fournir à la fois la précison de l'estimation qui est requise, et la rapidité de simulation attendue en démarrage de projet SoC par les architectes materiel, système, et logiciel.

 

« Optimisation du Fonctionnement d’un Générateur de Hiérarchies Mémoires pour les Systèmes de Vision Embarquée ».

Candidat : K. Hadj Salem

Directeur de thèse : S. Mancini

Thèse de Doctorat : These de Doctorat, Université de Grenoble

Spécialité : Micro et Nano Electronique

Soutenance : Le 26/04/2018 à 14 h 00 ESISAR - Amphi A042 (50 rue Barthélémy de Laffemas - BP 54 - 26902 VALENCE)

Résumé

Les recherches de cette thèse portent sur la mise en œuvre des méthodes de la recherche opérationnelle (RO) pour la conception de circuits numériques dans le domaine du traitement du signal et de l'image, plus spécifiquement pour des applications multimédia et de vision embarquée. Face à la problématique de ``Memory Wall'', les concepteurs de systèmes de vision embarquée, Mancini et al. (Proc.DATE, 2012), ont proposé un générateur de hiérarchies mémoires ad-hoc dénommé Memory Management Optimization (MMOpt). Cet atelier de conception est destiné aux traitements non-linéaires afin d'optimiser la gestion des accès mémoires de ces traitements. Dans le cadre de l'outil MMOpt, nous abordons la problématique d'optimisation liée au fonctionnement efficace des circuits de traitement d'image générés par MMOpt visant l'amélioration des enjeux de performance (contrainte temps-réel), de consommation d'énergie et de coût de production. Ce problème électronique a été modélisé comme un problème d'ordonnancement multi-objectif, appelé 3-objective Process Scheduling and Data Prefetching Problem (3-PSDPP), reflétant les 3 principaux enjeux électroniques considérés. À notre connaissance, ce problème n'a pas été étudié avant dans la littérature de RO. Une revue de l'état de l'art sur les principaux travaux liés à cette thèse, y compris les travaux antérieurs proposés par Mancini et al. (Proc.DATE, 2012) ainsi qu'un bref aperçu sur des problèmes voisins trouvés dans la littérature de RO, a ensuite été faite. En outre, la complexité de certaines variantes mono-objectif du problème d'origine 3-PSDPP a été établie. Des approches de résolution, y compris les méthodes exactes (PLNE) et les heuristiques constructives, sont alors proposées. Enfin, la performance de ces méthodes a été comparée par rapport à l'algorithme actuellement utilisé dans l'outil MMOpt, sur des benchmarks disponibles dans la littérature ainsi que ceux fournis par Mancini et al. (Proc.DATE, 2012). Les solutions obtenues sont de très bonne qualité et présentent une piste prometteuse pour optimiser les performances des hiérarchies mémoires produites par MMOpt. En revanche, vu que les besoins de l'utilisateur de l'outil sont contradictoires, il est impossible de parler d'une solution unique en optimisant simultanément les trois critères considérés. Un ensemble de bonnes solutions de compromis entre ces trois critères a été fourni. L'utilisateur de l'outil MMOpt peut alors décider de la solution qui lui est la mieux adaptée.