Publications

Thèses


< retour aux thèses

« Prototype virtuel pour la génération des architectures mixtes logicielles/matérielles ».

Auteur : C. Valderrama
Directeur de thèse : A.-A. Jerraya
These de Doctorat Institut National Polytechnique de Grenoble - INPG
Spécialité : Micro et Nano Electronique
Soutenance : 29/10/1998
ISBN : ISBN 2-913329-08-X
Pages : 142

Résumé

L'objectif de ce travail de thèse est le développement d'une méthodologie pour la génération rapide d'architectures flexibles et modulaires pour les systèmes distribués. Cette approche, appelé aussi "prototypage virtuel", est une étape essentielle dans le processus de conception conjointe des systèmes mixtes logiciel/matériel. Les approches de recherche dans ce domaine sont motivées par le besoin urgent de prototypes pour valider la spécification, par la disponibilité des outils et des environnements de synthèse pour les parties logicielles et matérielles. Le prototypage virtuel permet à la fois la manipulation du domaine logiciel ainsi que du domaine matériel. Il prend en entrée une architecture hétérogène composée d'un ensemble de modules distribués issu du découpage matériel/logiciel et génère des descriptions exécutables pour des éléments matériels et logiciels. Ce travail décrit une stratégie de prototypage virtuel pour la co­synthèse (génération des modules matériels et logiciels sur une plate­forme architecturale) et la co­simulation (c'est­à­dire la simulation conjointe de ces deux composants) dans un environnement unifié. Ces travaux définissent également le développement d'un environnement de co­simulation distribué et flexible permettant l'utilisation de différents outils de simulation, de langages, la génération de modèles matériels et logiciels synthésisables et l'ordonnancement des modèles multiprocesseurs sur une architecture monoprocesseur. Cette approche, présentée dans la conférence ED&TC, a obtenu le prix de l'année 1995. Des outils ont été mis en pratique dans l'environnement de conception conjointe Cosmos. Ce travail a aussi fait l'objet d'un transfert de technologie au profit de SGS­Thomson Microelectronics. Les outils développés au cours de cette thèse ont été utilisés pour les projets Européens COMITY (particulièrement utilisé par l'Aérospatiale Missiles à Toulouse et Intracom en Grèce) et CODAC, et par d'autres groupes comme le FZI de l'université de Tübingen et PSA à Paris.

pdf pdf

Autre localisation