Publications

Thèses


< retour aux thèses

« Auto Test de Convertisseurs de Signal de Type Pipeline ».

Auteur : G. Renaud
Directeur de thèse : S. Mir
Co-directeur de thèse : M. Barragan
Rapporteur(s) de thèse : S. Bernard, Adoración Rueda,
Examinateur(s) de thèse : D. Dallet, H. Naudet,
These de Doctorat Université Grenoble Alpes
Spécialité : Nanoélectronique et Nanotechnologies
Soutenance : 29/11/2016
ISBN : 978-2-11-129220-8

Résumé

Cette thèse vise l’étude de nouvelles architectures d’auto test pour les convertisseurs de type pipeline. En production, les convertisseurs sont testés en fonctionnement statique et dynamique. Les techniques de test statique de linéarité sont les techniques les plus coûteuses durant la phase de production. La mesure des performances statiques utilise un stimulus à haute linéarité et très basse fréquence et la méthode de l’histogramme, nécessitant la collecte d’un grand nombre d’échantillons en sortie afin de moyenner le bruit. Ainsi, la quantité de données nécessaire augmente exponentiellement avec la résolution du CAN sous test. Pour cette raison, la réduction du temps de test des CANs est un domaine de recherche qui attire de plus en plus d’attention. Récemment, des nouvelles solutions ont été mises au point pour réduire de façon importante le temps de test, mais aucune solution d’auto test considérant un générateur de signal de haute résolution en combinaison avec une technique d'analyse intégrée, réduisant considérablement la quantité de données, n’a encore été développée. Dans le cadre de cette thèse, on envisage l’étude de techniques d’auto test statique pour ce type de convertisseurs. En particulier, cette thèse présente un générateur de stimulus de test intégré à haute linéarité et une technique modifiée de servo-loop qui, en combinaison avec un algorithme de test de linéarité avec réduction de codes, conduit à la définition d'une stratégie efficace et précise de test intégré pour les CANs de type pipeline. La thèse inclut la validation expérimentale des techniques proposées, en coopération avec ST Microelectronics, Grenoble.

pdf pdf