Publications

Thèses


< retour aux thèses

« Techniques pour l'évaluation et l'amélioration du comportement des technologies émergentes face aux fautes aléatoires ».

Auteur : E. Costenaro
Directeur de thèse : M. Nicolaidis
Co-directeur de thèse : D. Alexandrescu
Président du jury : S. Mir
Rapporteur(s) de thèse : A. Dandache, M. Violante,
These de Doctorat Université de Grenoble
Spécialité : Micro et Nano Electronique
Soutenance : 09/12/2015
ISBN : 978-2-11-129206-2

Résumé

L'objectif principal de cette thèse est de développer des techniques d'analyse et mitigation capables à contrer les effets des Evènements Singuliers (Single Event Effects) - perturbations externes et internes produites par les particules radioactives, affectant la fiabilité et la sureté en fonctionnement des circuits microélectroniques complexes. Cette thèse à la vocation d’offrir des solutions et méthodologies industrielles pour les domaines d’applications terrestres exigeant une fiabilité ultime (télécommunications, dispositifs médicaux, ...) en complément des travaux précédents sur les Soft Errors, traditionnellement orientés vers les applications aérospatiales, nucléaires et militaires. Les travaux présentés utilisent une décomposition de sources d’erreurs dans les circuits actuels, visant à mettre en évidence les contributeurs les plus importants. Les upsets (SEU) - Evènements Singuliers (ES) dans les cellules logiques séquentielles représentent actuellement la cible principale pour les efforts d'analyse et d'amélioration à la fois dans l'industrie et dans l’académie. Cette thèse présente une méthodologie d'analyse basée sur la prise en compte de la sensibilité de chaque état logique d’une cellule (state-awareness), approche qui améliore considérablement la précision des résultats concernant les taux des évènements pour les instances séquentielles individuelles. En outre, le déséquilibre intrinsèque entre la susceptibilité des différents états des bascules est exploité pour mettre en oeuvre une stratégie d'amélioration SER à très faible coût. Les fautes transitoires (SET) affectant la logique combinatoire sont beaucoup plus difficiles à modéliser, à simuler et à analyser que les SEUs. L'environnement radiatif peut provoquer une multitude d'impulsions transitoires dans les divers types de cellules qui sont utilisés en configurations multiples. Cette thèse présente une approche pratique pour l’analyse SET, applicable à des circuits industriels très complexes. Les principales étapes de ce processus Service des études doctorales Bâtiment Pluriel – 701 rue de la Piscine BP 31 – FR – 38402 SAINT MARTIN D’HÈRES Tél. 04 76 82 40 24 – Fax 04 76 82 40 40 consiste à: a) caractériser complètement la bibliothèque de cellules standard, b) évaluer les SET dans les réseaux logiques du circuit en utilisant des méthodes statiques et dynamiques et c) calculer le taux SET global en prenant en compte les particularités de l’implémentation du circuit et de son environnement. L’injection de fautes reste la principale méthode d’analyse pour étudier l’impact des fautes, erreurs et disfonctionnements causés par les évènements singuliers. Ce document présente les résultats d’une analyse fonctionnelle d'un processeur complexe dans la présence des fautes et pour une sélection d’applications (benchmarks) représentatifs. Des techniques d’accélération de la simulation (calculs probabilistes, clustering, simulations parallèles) ont été proposées et évalués afin d’élaborer un environnement de validation industriel, capable à prendre en compte des circuits très complexes. Les résultats obtenus ont permis l’élaboration et l'évaluation d'un hypothétique scénario de mitigation qui vise à améliorer sensiblement, et cela au moindre coût, la fiabilité du circuit sous test. Les résultats obtenus montrent que les taux d’erreur, SDC (Silent Data Corruption) et DUE (Detectable Uncorrectable Errors) peuvent être considérablement réduits par le durcissement d'un petite partie du circuit (protection sélective). D’autres techniques spécifiques ont été également déployées: mitigation du taux de soft-errors des Flip-Flips grâce à une optimisation du Temporal De-Rating par l'insertion sélective de retard sur l'entrée ou la sortie des bascules et biasing du circuit pour privilégier les états moins sensibles. Les méthodologies, algorithmes et outils CAO proposés et validés dans le cadre de ces travaux sont destinés à un usage industriel et ont été valorisés dans le cadre de plateforme CAO commerciale visant à offrir une solution complète pour l’évaluation de la fiabilité des circuits et systèmes électroniques complexes.

pdf pdf