Publications

Thèses


< retour aux thèses

« Méthode de discrétisation adaptée à une logique événementielle pour l'ultra-faible consommation : application à la reconnaissance de signaux physiologiques ».

Auteur : T. Le Pelleter
Directeur de thèse : L. Fesquet
Co-directeur de thèse : A. Bonvilain
Président du jury : P. Nouet
Rapporteur(s) de thèse : Y. Leduc, N. Noury,
These de Doctorat Université de Grenoble
Spécialité : Micro et Nano Electronique
Soutenance : 13/05/2015
ISBN : 978-2-11-129198-0

Résumé

Les systèmes embarqués mobiles font partis intégrante de notre quotidien. Afin de les rendre plus adaptés aux usages, ils ont été miniaturisés et leur autonomie a été augmentée, parfois de façon très considérable. Toutefois, les propositions d’amélioration butent désormais sur les possibilités de la technologie des circuits intégrés. Pour aller plus loin, il faut donc envisager de repenser la chaîne de traitement du signal afin de réduire la consommation de ces dispositifs. Cette thèse développe une approche originale pour exploiter efficacement l’échantillonnage par traversée de niveaux d’une part et, d’autre part, associe cet échantillonnage à une logique évènementielle afin de réduire drastiquement la consommation d’énergie des systèmes intégrés autonomes. Une méthode de discrétisation adaptée à une application de reconnaissance de signaux physiologiques, utilisée comme exemple dans cette thèse, y est présentée. Un premier prototype en logique évènementielle (asynchrone) sur circuit FPGA a permis de valider cette stratégie et de démontrer les bénéfices de cet échantillonnage dédié en termes de réduction de l'activité par rapport à un échantillonnage uniforme. Un second prototype en logique asynchrone et conçu en technologie CMOS 0.35 µm a permis de valider par simulation électrique un gain extrêmement important sur la consommation électrique du dispositif.

pdf pdf