Publications

Thèses


< retour aux thèses

« Génération de séquences de test pour l'accélération d'assertions ».

Auteur : L. Damri
Directeur de thèse : L. Pierre
Président du jury : R. Leveugle
Rapporteur(s) de thèse : L. Sais, H. Collavizza,
These de Doctorat Université de Grenoble
Spécialité : Microéletronique
Soutenance : 17/12/2012
ISBN : 978-2-11-129171-3

Résumé

Avec la complexité croissante des systèmes sur puce, le processus de vérification devient une tâche de plus en plus cruciale à tous les niveaux du cycle de conception, et monopolise une part importante du temps de développement. Dans ce contexte, l'assertion-based verification (ABV) a considérablement gagné en popularité ces dernières années. Il s'agit de spécifier le comportement attendu du système par l'intermédiaire de propriétés logico-temporelles, et de vérifier ces propriétés par des méthodes semi-formelles ou formelles. Des langages de spécification comme PSL ou SVA (standards IEEE) sont couramment utilisés pour exprimer ces propriétés. Des techniques de vérification statiques (model checking) ou dynamiques (validation en cours de simulation) peuvent être mises en œuvre. Nous nous plaçons dans le contexte de la vérification dynamique. A partir d'assertions exprimées en PSL ou SVA, des descriptions VHDL ou Verilog synthétisables de moniteurs matériels de surveillance peuvent être produites (outil Horus). Ces composants peuvent être utilisés pendant la conception (en simulation et/ou émulation pour le débug et la validation de circuits), ou comme composants embarqués, pour la surveillance du comportement de systèmes critiques. Pour l'analyse en phase de conception, que ce soit en simulation ou en émulation, le problème de la génération des séquences de test se pose. En effet, des séquences de test générées aléatoirement peuvent conduire à un faible taux de couverture des conditions d'activation des moniteurs et, de ce fait, peuvent être peu révélatrices de la satisfaction des assertions. Les méthodes de génération de séquences de test sous contraintes n'apportent pas de réelle solution car les contraintes ne peuvent pas être liées à des conditions temporelles. De nouvelles méthodes doivent être spécifiées et implémentées, c'est ce que nous nous proposons d'étudier dans cette thèse.

pdf pdf

Autre localisation