Publications

Thèses


< retour aux thèses

« Oscillateurs Asynchrones en Anneau : de la Théorie à la Pratique Thèse soutenue ».

Auteur : O. Elissati
Directeur de thèse : L. Fesquet
Co-directeur de thèse : S. Rieubon
Président du jury : G. Cathebras
Rapporteur(s) de thèse : Ch. Piguet, G. Jacquemod,
These de Doctorat Université de Grenoble
Spécialité : Micro et Nano Electronique
Soutenance : 12/09/2011
ISBN : 978-2-84813-175-7

Résumé

Les oscillateurs sont des blocs qui figurent dans presque tous les circuits. En effet, ils sont utilisés pour générer les signaux de synchronisation (les horloges), les signaux modulés et démodulés ou récupérer des signaux noyés dans du bruit (détection synchrone). Les caractéristiques de ces oscillateurs dépendent de l'application. Dans le cas des boucles à verrouillage de phase (PLL), il existe de fortes exigences en matière de stabilité et de bruit de phase. En outre, face aux avancées des technologies nanométriques, il est également nécessaire de prendre en compte les effets liés à la variabilité des procédés de fabrication. Aujourd'hui, de nombreuses études sont menées sur les oscillateurs asynchrones en anneau qui présentent des caractéristiques bien adaptées à la gestion de la variabilité et qui offrent une structure appropriée pour limiter le bruit de phase. A ce titre, les anneaux asynchrones sont considérés comme une solution prometteuse pour générer des horloges. Cette thèse étudie les avantages et les potentiels offerts par les oscillateurs asynchrones en anneau. Deux applications principales ont été identifiées. D’une part, ces oscillateurs sont une solution prometteuse pour la génération d’horloges polyphasées à haute fréquence et à faible bruit de phase. D’autre part, ils constituent une alternative simple, dans une certaine mesure aux oscillateurs plus conventionnels et aux DLLs, car ils sont programmables en fréquence numériquement et sont susceptibles de fournir les fonctionnalités d’arrêt de type gated clock de façon native. Plusieurs oscillateurs ont été conçus, implémentés, fabriqués en technologie CMOS 65 nm de STMicroelectronics et, finalement, caractérisés sous pointes. Ces travaux ont notamment permis de démontrer la pertinence de ces oscillateurs et qu’ils constituent une alternative sérieuse aux très classiques oscillateurs en anneau à base d’inverseurs.

pdf pdf

Autre localisation