Publications

Thèses


< retour aux thèses

« Capteur d’images CMOS insensible aux variations de température ».

Auteur : H. Zimouche
Directeur de thèse : G. Sicard
Président du jury : J.M. Fournier
Rapporteur(s) de thèse : P. Magnan, D. Ginhac,
These de Doctorat Université de Grenoble
Spécialité : Electronique, électrotechnique, automatique
Soutenance : 01/09/2011
ISBN : 978-2-84813-174-0

Résumé

Les capteurs d’images CMOS sont de plus en plus utilisés dans le domaine industriel : la surveillance, la défense, le médical, etc. Dans ces domaines, les capteurs d’images CMOS sont exposés potentiellement à de grandes variations de température. Les capteurs d’images CMOS, comme tous les circuits analogiques, sont très sensibles aux variations de température, ce qui limite leurs applications. Jusqu’à présent, aucune solution intégrée pour contrer ce problème n’a été proposée. Afin de remédier à ce défaut, nous étudions, dans cette thèse, les effets de la température sur les deux types d’imageurs les plus connus. Plusieurs structures de compensation sont proposées. Elles reprennent globalement les trois méthodes existantes et jamais appliquées aux capteurs d’images. La première méthode utilise une entrée au niveau du pixel qui sera modulée en fonction de l’évolution de la température. La deuxième méthode utilise la technique ZTC (Zero Temperature Coefficient). La troisième méthode est inspirée de la méthode de la tension de référence bandgap. Dans tous les cas, nous réduisons de manière très intéressante l’effet de la température et nous obtenons une bonne stabilité en température de -30 à 125°C. Toutes les solutions proposées préservent le fonctionnement initial de l’imageur. Elles n’impactent également pas ou peu la surface du pixel.

pdf pdf

Autre localisation