Publications

Thèses


< retour aux thèses

« Architecture De Contrôleur Mémoire Configurable et Continuité de Service Pour l’Accès à la Mémoire Externe Dans Les Systèmes Multiprocesseurs Intégrés à Base de Réseaux Sur Puce ».

Auteur : K. Hassan
Directeur de thèse : F. Pétrot
Co-directeur de thèse : M. Coppola
Président du jury : L. Anghel
Rapporteur(s) de thèse : G. Sassatelli, S. Pillement,
These de Doctorat Université de Grenoble
Spécialité : Micro et Nano Electronique
Soutenance : 02/09/2011
ISBN : 978-2-84813-172-6

Résumé

L’évolution de la technologie VLSI permet aux systèmes sur puce (SoCs) d’intégrer de nombreuses fonctions hétérogènes dans une seule puce et demande, en raison de contraintes économiques, une unique mémoire externe partagée (SDRAM). Par conséquent, la conception du système de mémoire principale, et plus particulièrement l’architecture du contrôleur de mémoire, est devenu un facteur très important dans la détermination de la performance globale du système. Le choix d’un contrôleur de mémoire qui répond aux besoins de l’ensemble du système est une question complexe. Cela nécessite l’exploration de l’architecture du contrôleur de mémoire, puis la validation de chaque configuration par simulation. Bien que l’exploration de l’architecture du contrôleur de mémoire soit un facteur clé pour une conception réussite d’un système, l’état de l’art sur les contrôleurs de mémoire ne présente pas des architectures aussi flexibles que nécessaire pour cette tâche. Même si certaines d’entre elles sont configurables, l’exploration est restreinte à des ensembles limités de paramètres tels que la profondeur des tampons, la taille du bus de données, le niveau de la qualité de service et la distribution de la bande passante. Plusieurs classes de trafic coexistent dans les applications réelles, comme le trafic de service au mieux et le trafic de service garanti qui accèdent à la mémoire partagée d’une manière concurrente. En conséquence, la considération de l’interaction entre le système de mémoire et la structur d’interconnexion est devenue vitale dans les SoCs actuels. Beaucoup de réseaux sur puce (NoCs) fournissent des services aux classes de trafic pour répondre aux exigences des applications. Cependant, très peu d’études considèrent l’accès à la SDRAM avec une approche système, et prennent en compte la spécificité de l’accès à la SDRAM dans les systèmes sur puce à base de réseaux intégrés. Cette thèse aborde le sujet de l’accès à la mémoire dynamique SDRAM dans les systèmes sur puce à base de réseaux intégrés. Nous introduisons une architecture de contrôleur de mémoire totalement configurable basée sur des blocs fonctionnels configurables, et proposons un modèle de simulation associé relativement précis temporellement et à haut niveau d’abstraction. Ceci permet l’exploration du sous-système de mémoire grâce à la facilité de configuration de l’architecture du contrôleur de mémoire. En raison de la discontinuité de services entre le réseau sur puce et le contrôleur de mémoire, nous proposons également dans le cadre de cette thèse un protocole de contrôle de flux de bout en bout pour accéder à la mémoire à travers un contrôleur de mémoire multiports. L’idée, simple sur le principe mais novatrice car jamais proposée à notre connaissance, se base sur l’exploitation des informations sur l’état du contrôleur de mémoire dans le réseau intégré. Les résultats expérimentaux montrent qu’en contrôlant l’injection du trafic de service au mieux dans le réseau intégré, notre protocole augmente les performances du trafic de service garanti en termes de bande passante et de latence, tout en préservant la bande passante moyenne du trafic de service au mieux.

pdf pdf

Autre localisation