Publications

Thèses


< retour aux thèses

« Partitionnement des services de communicationen vue de la génération automatique des interfaces logicielles matérielles ».

Auteur : Y. Paviot
Directeur de thèse : A.-A. Jerraya
Co-directeur de thèse : S. Yoo
These de Doctorat Institut National Polytechnique de Grenoble - INPG
Spécialité : Micro et Nano Electronique
Soutenance : 01/07/2004
ISBN : 2-84813-034-2
Pages : 142

Résumé

Les technologies actuelles permettent l’intégration de systèmes de plus en plus complexes sur une seule puce. L’augmentation de la complexité induit un accroissement du temps de conception alors que paradoxalement, le concurrence économique impose des temps de mise sur le marché de plus en plus courts. Pour tenter de limiter ce décalage et d’accroître la productivité, l’industrie fait de plus en plus appel à la réutilisation de composants logiciels et matériels pour concevoir leurs systèmes. L’un des problèmes de ce type de conception est celui de la réalisation de la communication entre composants. Cette thèse traite de la communication entre processeurs réalisée par des interfaces mixtes logicielles/matérielles. Leur difficulté de conception et l’impact du choix de partitionnement entre parties logicielle et matérielle nécessitent le développement de méthodes de génération automatique d’interfaces logicielles/matérielles pour l’exploration du partitionnement des services de communication. La contribution de cette thèse consiste en une formalisation des problèmes liés à l’implémentation mixte logicielle/matérielle des services de communication et une proposition de flot pour la génération automatique d’interfaces. Des expériences de réalisations de primitives MPI ont permis d’appréhender le problème et de proposer un flot de génération automatique.

pdf pdf

Autre localisation