Coopération

Séminaires


< retour aux séminaires

Pascal Cotret, IRISA-CAIRN, Lannion

Theme: Sécurité des communications dans les systèmes embarqués
Date: Mercredi 15 Mai 2013, 10h30-11h30, Salle T312

Biography

Pascal Cotret a obtenu son diplôme d'ingénieur de Télécom Saint-Etienne en 2009 et a obtenu son doctorat à l'Université de Bretagne-Sud à Lorient en 2012. Il est également titulaire d'un Bachelor of Engineering en électronique de l'Université de Glamorgan obtenu en 2008. Depuis septembre 2012, il est ATER à Lannion entre l'ENSSAT et le laboratoire IRISA-CAIRN. Ses recherches concernent les systèmes embarqués, la sécurité et la protection des communications et des mémoires.

Abstract

Les systèmes embarqués sont présents dans de nombreux domaines et font même partie de notre quotidien à travers les smartphones ou l’électronique embarquée dans les voitures par exemple. Ces systèmes manipulent des données sensibles (codes de carte bleue, informations techniques sur le système hôte. . . ) qui doivent être protégées contre les attaques extérieures d’autant plus que ces données sont transmises sur un canal de communication sur lequel l’attaquant peut se greffer pour extraire des données ou injecter du code malveillant. Le fait que ces systèmes contiennent de plus en plus de composants dans une seule et même puce augmente le nombre de failles qui peuvent être exploitées pour provoquer des attaques. Les travaux menés pendant le doctorat s’attachent à proposer une méthode de sécurisation des communications et des mémoires dans une architecture multiprocesseur embarquée dans un composant reconfigurable FPGA par l’implantation de mécanismes matériels qui proposent des fonctions de surveillance et de cryptographie afin de protéger le système contre un modèle de menaces prédéfini tout en minimisant l’impact en latence pour éviter de perturber le trafic des données dans le système.

Dans une seconde partie, on s'intéressera à des problématiques liées à la protection des clés cryptographiques dans un coeur de chiffrement par courbes elliptiques ECC (Elliptic Curve Cryptography). Le but étant ici de pouvoir transmettre les clés de manière sécurisée entre les blocs de calculs et le fichier de registres contenant les différentes clés.